Avertissement de la police : si vous entendez ces 4 mots, raccrochez immédiatement

Loading...

Les arnaques et les escroqueries sont monnaie courante dans la vie de tous les jours. Mais elles augmentent sans cesse sur internet via les réseaux sociaux, les courriels électroniques ou par téléphone. Très convaincants, ces voleurs 2.0 sont des génies dans l’art de la tromperie.

Quotidiennement, les usurpateurs inventent de nouvelles techniques pour nous soutirer nos informations personnelles. Car nous sommes tous concernés par ces arnaques mais certaines personnes semblent être des cibles plus faciles et accessibles.

Escroqueries et arnaques sur internet, qui sont les principales victimes ?

En effet, les victimes principales de ce genre de fraudes numériques et téléphoniques sont les personnes âgées. Malgré des techniques de plus en plus moderne, les escrocs visent prioritairement les seniors car ils ont une moins bonne maîtrise d’internet en règle générale et un pouvoir d’achat supérieur. De plus, les personnes âgées souffrent facilement de problèmes cognitifs qui altèrent leur jugement ou des problèmes d’isolement, qui les rendent plus crédules.

Mais les jeunes adultes peuvent aussi être des victimes de ce genre d’escroqueries parce qu’ils facilitent, sans s’en rendre compte, l’accès à leur informations personnelles. Ils sont ceux qui prêtent le moins d’attention aux mesures préventives concernant la mise à jour de leurs mots de passe, et la vérification de leurs relevés de cartes de crédit et leurs comptes bancaires.

Pour vous aider à prévenir ce genre d’attaques, voici les arnaques les plus fréquentes : 

Pour vous aider à prévenir ce genre d’attaques, voici les arnaques les plus fréquentes : 

  • L’utilisation frauduleuse des données de carte bancaire afin de réaliser des achats ou des prélèvements sur internet,
  • Les escroqueries à la « nigériane » et leurs variantes pour recevoir de l’argent via Western Union en vous mettant en confiance grâce des échanges par mail, dont l’objet est un appel aux dons ou une annonce par exemple,
  • Le « phishing » ou hameçonnage qui est une technique où l’escroc se fait passer pour votre banque et vous appelle pour vous demander vos coordonnées bancaires dans le but de prélever de l’argent sur votre compte,
  • Le « rançongiciel » ou Crypto-verrouilleur qui permet aux fraudeurs de diffuser un logiciel malveillant à travers une pièce jointe d’un mail ou un fichier compressé. Ils vous envoient un courriel électronique en se faisant passer pour des institutions (Police, Gendarmerie Nationale) et utilisent le graphisme de l’État. Ils vous demandent alors une rançon en échange du déblocage de vos données.

Bien sûr des arnaques sont créées quotidiennement, c’est pourquoi la police américaine lance un avertissement concernant cette nouvelle méthode frauduleuse !

Loading...

L’avertissement de la police américaine :

si-vous-entendez-ces-4-mots-raccrochez-immediatement_1

Les services fédéraux américains dont la commission fédérale des communications (Federal Communications Commission) qui gère la régulation des télécommunications avertissent sur l’arnaque téléphonique, s’inquiétant que cela se propage en Europe.

Ils ont recensé plusieurs cas d’appel téléphonique étrange qui se déroule ainsi : vous recevez un appel téléphonique et la personne à l’autre bout vous demande « Est-ce que tu m’entends ? » sauf que le son est mauvais ou hachuré.

En fait, les escrocs attendent que vous disiez « oui » pour enregistrer votre voix et l’utiliser comme signature vocale afin de souscrire à des contrats ou effectuer des paiements par téléphone.

C’est la mauvaise expérience qu’a vécue Teresa Thomas, originaire du Minneapolis, dans l’État du Minnesota. Elle reçoit un appel d’un numéro inconnu, et une jeune femme lui dit en ricanant « Je ne m’attendais pas à ce que tu décroches ! Tu m’entends ? ». Instinctivement, Teresa répond « oui », c’est alors qu’elle se fait avoir.

si-vous-entendez-ces-4-mots-raccrochez-immediatement_2

Dans le pire des cas, l’arnaqueur peut vous soutirer vos données bancaires. Les autorités ont donc décidé d’avertir sur cette nouvelle méthode d’escroquerie en recommandant de suivre ces conseils : 

Dans le pire des cas, l’arnaqueur peut vous soutirer vos données bancaires. Les autorités ont donc décidé d’avertir sur cette nouvelle méthode d’escroquerie en recommandant de suivre ces conseils : 

  • Ne pas décrocher quand un numéro inconnu vous appelle. Si l’appel est important, la personne laissera un message vocal.
  • Si vous décrochez à un appel et que le correspondant vous demande d’utiliser votre clavier de téléphone, ne le faites pas.
  • Si vous recevez un appel que vous soupçonnez comme étant frauduleux, prenez en note le numéro avant de raccrocher et d’avertir la police.

Pour le moment aucun cas n’a été recensé en France, mais restez vigilant dès lors qu’on vous demande des informations personnelles !

Loading...