1 mois avant de faire une crise cardiaque, votre corps vous avertit avec ces 6 signes !

Loading...

Une crise cardiaque peut montrer le bout de son nez sans crier gare et sans laisser le temps à la personne affectée de s’en remettre. Souvent fatale, c’est l’une des premières causes de mortalité au monde. Etant donné que ses symptômes sont assez « communs », elle est difficile à déceler. Il est donc nécessaire d’être en mesure de reconnaître ses signes afin de solliciter une aide médicale au plus vite.

Qu’est-ce qu’une crise cardiaque ?

Même s’il se trouve à l’extérieur du corps, le cœur continue à fonctionner tant qu’il reçoit une quantité suffisante de sang oxygéné. En revanche, s’il n’en reçoit pas assez, il peut mourir. Ce phénomène se manifeste notamment lorsque les artères coronaires sont bouchées par le cholestérol et les déchets gras. En effet, ces derniers forment la plaque qui s’accumule sur les parois des artères et provoque des spasmes qui finissent par rompre l’artère. Quand celle-ci est rompue, un caillot de sang est formé, entravant ainsi la circulation du sang. Ce processus conduit à une maladie coronarienne qui provoque une crise cardiaque.

Selon l’American Heart Association, lorsque le cœur n’est pas suffisamment oxygéné par le sang en raison d’artères bouchées ou rétrécies, cela provoque une crise cardiaque.

Au fil du temps, les plaques peuvent s’accumuler autour du cœur et finir par bloquer la circulation du sang, mais cela ne se remarque pas facilement car même si une artère obstrue l’afflux sanguin, les autres artères prennent le relai. La plaque est essentiellement composée de substances grasses, si elle se rompt elles se libèrent et forment un caillot sanguin qui empêche le bon fonctionnement du flux sanguin. 

Le cœur est alors privé d’oxygène, le système nerveux envoie un signal d’alerte au cerveau, le rythme cardiaque s’accélère et un sentiment général de fatigue et des nausées se font ressentir.

Certaines personnes ne ressentent que de très légers symptômes, d’autres pas du tout : il s’agit d’une crise cardiaque silencieuse. Il est important de savoir reconnaître les signes courants afin d’éviter le pire.

Signes et symptômes d’une crise cardiaque

Faiblesse inhabituelle

Si vous vous sentez soudainement faible, cela peut être le signe que les artères commencent à se boucher et à rétrécir. Elles ralentissent l’afflux sanguin vers le cœur et affaiblissent les muscles.

Loading...

Sueurs froides, nausées, vomissements et étourdissements

La combinaison de ces quatre symptômes n’est pas très bon signe, c’est votre corps qui s’exprime et qui vous alerte que quelque-chose ne va pas. La circulation du sang vers le cerveau s’effectue avec une certaine difficulté, ce qui peut annoncer une crise cardiaque. Ce sont essentiellement les femmes qui souffrent de ces symptômes.

Douleur et inconfort au niveau de la poitrine

Le fait de ressentir un certain poids dans la poitrine et des douleurs gênantes est le symptôme le plus courant de la crise cardiaque. L’intensité de la douleur augmente de façon proportionnelle à l’imminence de la crise. Cela varie selon les personnes, certaines ressentent une douleur vive tandis que chez d’autres elle est plutôt légère. Elle peut durer quelques minutes ou quelques heures, mais dans tous les cas il ne faut pas la négliger.

Il est également possible de ressentir cette gêne au niveau des bras, du dos, des épaules, du cou et de la mâchoire.

Symptômes du rhume ou de la grippe

Certaines personnes souffrent de symptômes identiques à ceux du rhume ou de la grippe juste avant d’avoir une crise cardiaque. Forte fièvre, maux de gorge, courbatures, douleurs musculaires et nez congestionné peuvent être des signes alarmants qu’il ne faut pas négliger surtout si vous n’avez pas attrapé froid !

Fatigue et épuisement soudains

Le fait de ressentir de la fatigue à longueur de journée alors qu’aucun effort particulier n’a été fourni est le signe que votre corps cherche à s’exprimer. Lorsque les artères se resserrent, le cœur reçoit moins de sang donc il doit pomper plus qu’à l’accoutumée, les muscles sont plus tendus et une fatigue générale s’installe. Dans ce cas, il faut consulter un médecin sans plus attendre.

Troubles respiratoires

Certaines personnes ressentent uniquement ce symptôme qui peut apparaître en même temps que la douleur dans la poitrine. Non seulement le cœur n’est pas assez oxygéné mais les poumons également. N’ayant pas suffisamment de sang, ils ne peuvent fonctionner correctement et provoquent un souffle court.

Loading...