Une femme dit à sa grand-mère mourante : « Quand tu iras au paradis, envoie-moi beaucoup d’argent ». Et c’est exactement ce que la grand-mère a fait !

Loading...

Outre l’éducation apportée par les parents, les grands-parents ont un rôle essentiel à tenir pour aider leurs petits enfants à se construire, le défi étant de trouver comment mais certainement d’une manière différente que celle des parents. Dans la bienveillance et l’amour, des liens parfois forts et indestructibles se nouent entre des grands parents et leur(s) petit(s)-enfant(s). Comme cela fut le cas pour Michelle McDougal et sa grand-mère dénommée Nana avec qui, au fil du temps, elle avait noué des liens très étroits empreints de beaucoup de tendresse.

Les grands-parents occupent souvent, une place privilégiée pour leur(s) petit(s)-enfant(s), sans même avoir à faire preuve d’une d’autorité quelconque avec le défi d’une éducation plus méticuleuse ou plus strict, aspect relevant beaucoup plus du rôle des parents. Des liens étroits, enjoués et complices se développent souvent et les grands-parents peuvent apporter une sorte d’initiation de la vie bien différente des parents.

L’hsitoire de Michelle McDougal et sa grand-mère

Michelle McDougal, est née le même jour que sa grand-mère Nana. Et durant 45 ans, elles ont fêté ensemble leurs anniversaires, chose qui a créé une relation unique entre les deux femmes.

Au fil des années, elles avaient partagé des expériences de vie diverses et variées. Des voyages en famille, en passant par les sessions shopping, les jeux de cartes, elles ont partagé toutes les activités côte à côte. Mais leurs moments préférés étaient leurs longues discussions où elles avaient l’occasion de refaire le monde.

Comme beaucoup de gens de sa génération, Nana était une âme attentionnée que la plupart décrivait comme étant la bonté incarnée et qui donnerait sa chemise aux autres. Comme elle l’avait fait pour Michelle lorsqu’elle n’était qu’un bébé en travaillant dur pour financer ses frais de santé ; l’enfant était atteinte d’une pneumonie et elle failli en mourir.

Loading...
(LIRE LA SUITE A LA PAGE SUIVANTE)

Annonce de la maladie

Quand la grand-mère de Michelle a finalement été diagnostiquée avec un cancer, le monde s’est comme effondré pour Michelle et son entourage. Les médecins ne pouvaient plus rien faire pour la vieille femme qui vivait ses derniers moments de vie. Michelle passa tout le reste du temps en compagnie de sa grand-mère, continuant d’alimenter leurs précieux échanges et discussions y compris en échangeant une conversation très spéciale au sujet de la charité qu’elle n’oubliera jamais.

Au cours de cette conversation, Michelle a tenu les mains de Nana et lui a demandé : « Nana, quand tu seras au paradis, envoie-moi plein d’argent, ainsi je saurais à quel point tu es encore là pour moi. » Deux jours plus tard, Nana décède. Peu de temps après, Michelle a commencé à trouver de l’argent partout où elle se rendait. Comme une sorte de don du ciel transmis à travers le vœu qu’elle avait confié à sa grand-mère. Elle trouvait des dizaines et dizaines de pièces de monnaie qu’elle a fini par stocker entièrement dans de grands pots non sans en éprouver une vive émotion. Elle continuait de garder soigneusement chaque pièce dans l’espoir de savoir ce qu’elle allait en faire un jour.

Mémorial en l’honneur de sa grand-mère

Quatre ans après la mort de sa grand-mère, Michelle a su enfin ce qu’elle voulait faire de toutes ces pièces de monnaie qu’elle avait amassées pendant les dernières années. Elle et son mari ont collé chaque pièce sur quelques vieilles planches en bois avec lesquelles ils formèrent un immense cœur en symbole de l’amour qu’elle avait partagé et qu’elle partageait encore avec Nana. Tout son être se remplissait d’amour lorsqu’elle regardait cette œuvre érigée en l’honneur de sa grand-mère.

Quelques soient nos croyances, certains sentiments et certaines formes d’attachement aussi forts que ceux de Michelle et sa grand-mère, peuvent subsister même au-delà de cette vie et perdurent tout autant après la mort.

Loading...