Si vous mangez du gingembre tous les jours pendant un mois, voici ce qui arrive à votre corps

Loading...

Originaire de Chine, le gingembre est une épice puissante et extrêmement bénéfique consommée depuis de nombreuses années. Il peut se trouver sous diverses formes : frais, séché, moulu/en poudre, ou en jus. C’est l’une des épices les plus saines du monde, grâce à la multitude de nutriments et d’ingrédients bioactifs.

En plus d’une consommation quotidienne, le gingembre peut être également utilisé dans les médecines traditionnelle et alternative. Si son arôme incroyable et son goût délicieux ne suffisent pas à vous convaincre d’incorporer du gingembre à votre régime, voici des raisons scientifiques pour commencer à en ingérer régulièrement :

1. Le gingembre contient du gingérol

Le gingérol est l’un des principaux composés médicaux que l’on trouve dans le gingembre. Ses puissantes propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes rendent la consommation régulière du gingembre très bénéfique.

2. Le gingembre soulage les nausées, y compris les nausées matinales

Une petite quantité, entre 1 et 1,5 gramme, suffit à aider au soulagement de différents types de nausée, y compris les nausées matinales, le mal de mer, et les nausées résultant de la chimiothérapie.

Loading...

3. Le gingembre soulage les courbatures et les douleurs musculaires

Alors que les effets ne sont pas immédiatement visibles, il a été démontré que le gingembre soulage les douleurs musculaires ainsi que les courbatures causées par l’exercice (principalement grâce à ses propriétés anti-inflammatoires).

4. Le gingembre aide à combattre l’arthrite

L’arthrite est une maladie chronique commune qui survient avec la dégénérescence des articulations, aboutissant à des symptômes tels que la rigidité et les douleurs articulaires. Malheureusement l’arthrite est un problème de santé courant. Une étude menée avec des personnes souffrant d’arthrite du genou a montré que ceux qui consommaient de l’extrait de gingembre étaient moins sujets aux douleurs au fil du temps, et étaient moins enclins à prendre des analgésiques.

Loading...